vendredi 18 avril 2014

Palo Alto


Y a trois jours, j'ai été voir "Palo Alto", le premier film de Gia Coppola (petite fille de Francis, nièce de Sofia) et sans surprise, j'en suis tombée follement amoureuse. Le film, tiré du livre de nouvelles sur l'adolescence écrit par James Franco, était tellement juste, doux et sincère avec ce qu'il faut d'esthétisme dans les images et de réalisme dans le jeu d'acteurs pour me rendre nostalgique de ces sales années. Et ça, c'est un exploit ! J'ai en soi tout sauf envie de revivre mon adolescence mais Gia Coppola a su dépeindre des moments, des détails qui ne sont vivables qu'à cet âge là et qu'il est impossible de récréer une fois adulte. Je lui ai d'ailleurs demandé à la suite de la projection si ça lui manquait, elle a répondu non mais qu'avec les années elle a su prendre du recul et apprécier les bons points de cette période, ce pourquoi elle a voulu en faire le sujet de son premier film. 

Dedans, vous ne verrez ni fêtes endiablées à la Projet X ni adolescents illustrés avec un QI proche de zéro, joués par des acteurs qui ont plus de 25 ans mais bien trois âmes sensibles qui planent dans leur jeunesse. Ce qui est drôle, c'est que j'ai l'impression d'avoir connu l'ensemble des personnages, similaires en tout point à mes amis de l'époque et le rôle d'April jouée par Emma Roberts se rapproche globalement du type d'ado que j'étais, son comportement faisant écho à des souvenirs si personnels que c'était presque troublant à regarder. Je pense que ce sera aussi le cas de beaucoup d'entre vous. Rendez vous en salles le 11 juin pour le savoir !

Oh et si vous avez entendu parler du scandale de James Franco qui drague une fille de 17 ans sur Instagram, vu le rôle qu'il joue dans le film, il y a de fortes chances que ça devait faire partie d'une stratégie com' ! J'ai pas osé posé la question (bonjour le troll) mais ça me parait bien trop gros et évident après avoir vu "Palo Alto" ! ;)

Lunettes Asos (homme) - veste achetée en friperie - collier New Look - robe FrontRowShop - sandales Vagabond


Sinon, mon obsession pour le style Jacquemus est de plus en plus fort. L’inspiration de cette tenue est sans équivoque le défilé "La Piscine" où j'ai pioché rayures et sandales blanches (qui font des pieds plats d'Hobbit). Manque plus que de longues chaussettes et je suis en plein dedans (dans la mode Jacquemus, j'entends hein, pas celle des Hobbits...quoi que, je ne suis plus sûr de rien).


jeudi 10 avril 2014

Parc de Sceaux


Dimanche dernier, Colette organisait un pique-nique au Parc de Sceaux pour la release de la compil' Bonjour Colette en collaboration avec Bonjour Records. Au programme, dj set et live sous les cerisiers en fleurs. Le ciel était grisouille mais heureusement il n'a pas plu, ce qui aurait sacrément gâché le live de Camp Claude dont le morceau "Trap" figure sur le cd (20 euros chez Colette) Vous allez en avoir marre de m'entendre parler du groupe mais hé, quand mes amis se lancent dans quelque chose et qu'en plus c'est de qualité, mon soutien est sans limite et infatigable :)

K-way Sheinside (similaire) - pull &otherstories - robe Sheinside (similaire) - chaussures Cotélac (similaires)



mardi 8 avril 2014

Lagoon


Je lâche pas de vue la silhouette Steve Jobs chemise blanche + mom jeans (qui a maintenant un nom, le normcore, merci internet) sans les bretelles certes mais pimpée par cette paire de Converse couleur lagoon tout droit sortie de la nouvelle collection Tie-Dye.

Oh et si mes cheveux vous paraissent bizarrement wawy, ce n'est pas du tout à un spray "effet plage" mais juste à une bed head de base, les photos ont été prises un dimanche après une longue et grasse matinée et avant d'aller braver les touristes pour engloutir une gaufre chez Amorino (si ça vous donne l'impression que j'y vais tous les dimanches, c'est normal...j'y vais tous les dimanches).

Veste Jennyfer - Chemise achetée en friperie - mom jeans Urban Outfiters - sac Monki - sneakers Converse Tie-Dye