mardi 23 mars 2010

And the winner is...


Charlotte Pilat !

CLAP, CLAP, CLAP !


La photo de Charlotte faisait partie des premiers mails que j'ai reçu et dès l'ouverture de ses images, j'ai trouvé l'idée particulièrement bonne et même après avoir reçu une centaine d'autres jolies photos, je n'avais toujours que la sienne en tête. Gravé dans la rétine.

Ce qui m'a tout d'abord plu, c'est le lieu insolite dans lequel elle a décidé de prendre sa photo, un supermarché et sa signification. "
Pour moi Alice aux pays des merveilles est un monde parallèle au notre, qu'on croit merveilleux alors que c'est tout autre.J'ai donc décidé de faire des photos dans un supermarché car ça représente à mes yeux un autre monde, le monde de la consommation qui contient des "merveilles ". Pour certains ce serait le monde merveilleux alors que consommation = manipulation et symbolise bien d' autre choses néfastes ..." Son interprétation (bien que confuse hein ? ;p) est très personnelle mais se tient et pousse à la réflexion, à prendre un nouvel angle pour observer le roman. Mis à part ça, les costumes sont au top (BIG UP au lapin !), la mise en scène particulièrement dynamique, ça bouge, ça vit, ce n'est pas figé et on sent à quel point elle a du s'amuser à prendre ces photos. Elle a osé et il y a du boulot dans l'organisation du shooting, ça se sent. C'est insolite et original, bref, tout à fait ce que j'attendais ! Et en plus, ça fait rire parce que la petite bonne femme avec son caddie en arrière plan, entre nous, c'est LE détail qui change tout ! Dès le début, je suis restée bloquée sur ce choix là et même Sarah qui s'émerveillait du reste a du se rendre à l'évidence que celle qu'on retenait de toutes à la fin était bien celle de Charlotte.

Je vous balance le reste de sa série tout aussi sympa :


Son blog que j'ai par conséquent découvert est pas mal, il y a des photos aux couleurs "dark" très intéressantes ! Sympathique découverte !

Bravo à toi Charlotte ! :D


En deuxième place, nous avons Léna Novembre qui nous a interprété un Chapelier Fou tout en finesse. La composition des couleurs donne du pep's à la photo et le fait qu'on ne voit que le sourire malicieux de son visage est particulièrement judicieux. On ne peut donc pas se fixer sur sa nature, tel un Mad Hatter mystérieux et attractif qui avec peu nous embarque dans son monde. Moi, j'irai bien boire un thé avec lui/ elle !

Et en troisième position, une photo de Loly Jeulin. J'aime sa simplicité, son côté épurée mais soignée, la lumière douce et fantomatique, ce cadrage en mini plongée qui donne des proportions étranges à la scène tout en restant particulièrement semblable à la réalité, le flacon dans un point fort de l'image. Il y a quelque chose qui se passe, sans artifices spécifiques. Et on y croit, même sans cheveux blonds hihi.

Voilà pour notre top 3 ! Vous pouvez retrouvez d'autres petites merveilles dans un album "Best-of Alice" que j'ai crée sur ma page FB afin de recenser toutes les autres participations particulièrement juteuses à nos yeux !

ENCORE MERCI pour vos nombreuses participations (+ de 200 mails reçus pour un total de 447 photos vues et triées !), vous avez été adorable de vous lancer dedans et d'avoir tenter votre chance ! J'espère avoir l'occasion de refaire un concours. Qu'il soit photo, dessin ou stylistique, je sens qu'on va encore trouver le moyen de créer quelque chose de cool un de ces jours ! :D

___________________________________________

Petite annonce URGENTE

Avis au Montpellierain/es, je recherche des personnes avec un style vestimentaire cool et personnel pour mon projet perso à prendre en photo pour des séances "streetstyle". Des gens intéressés ? Je dois boucler le tout dans deux semaines donc n'hésitez pas à me contacter ! :D

lundi 22 mars 2010

Club Muteen.

Me voilà revenue du shooting Muteen/New Look ! Après avoir stressée et galerée à cause d'échange de billets de dernière minute + une grève de tram inopportune qui m'ont presque persuadée que je ne pourrais pas me rendre à Paris, j'ai quand même pu assister à cette journée particulièrement funky.

RDV 12h, j'arrive (un peu en retard) au Fumoir retrouvant avec plaisir Juliette qui m'accueille et m'installe face aux déjà 7 filles présentes. Ma première pensée du jour : "Quelle belle brochette de jolies poupées !" Je commande un café et observe en souriant la mi-gène dû à notre timidité à toutes ambiante qui laisse des blancs particulièrement marrant (et que Yasmine remarque avec soin hihi) En face de moi, Jeanne détend l'atmosphère avec un pep's et une bonne humeur particulièrement agréable qui me font beaucoup rire ("J'aurai sûrement que 2 votes ! Mes parents ! AHAH") Je reconnais Laure de GrungeManners, à l'autre bout de la table et m'étonne de l'âge d'Andie, benjamine de la journée du haut de ses 14 ans bien trempés. Alors voilà, on est là, ne sachant pas trop à quoi s'attendre et on patiente, le temps qu'arrivent les filles manquantes en passant à tour de rôle répondre aux questions de Juliette. Julie Locatelli, journaliste de Muteen (auteur de la chronique La Vida Loca sur laquelle vous vous êtes sûrement déjà pissé dessus en la lisant hihi) débarque, bientôt suivie de la mimi Valentine et puis de Marion et Lisa, respectivement la rédac en chef et rédac mode de Muteen. Ca commence à faire pas mal de monde dans ce resto, du coup, on est vite prié de déguerpir et on s'éloigne à la recherche d'un lieu où celles qui le souhaitent puissent se changer. Perso, je n'avais pas prévu de tenue spécifique, je suis donc restée dehors en compagnie du photographe de la journée et de Valentine pour discuter business, t'inquiète. Quand on rejoint le reste de la bande à l'intérieur pour choisir notre accessoire New Look, je reste scotchée. Des talons claquent le sol, des robes flottent et du rouge s'impose sur les lèvres. Je me sens tout d'un coup à peu à côté de la plaque. Ma deuxième pensée du jour : "Et merde, j'aurai peut-être du faire un effort" AHAH.

Une fois prêtes, toutes en route dehors pour le shooting ! Ca devait être vraiment drôle à voir, une belle bande de filles toutes au styles différents qui se baladent et les parisiens qui nous regardaient étrangement. Le photographe décide de faire les photos sur un pont, avec la Seine en fond et on commence, avec un smile d'enfer pour la photo de groupe. On ne peut pas dire que le beau temps, lui, ait été au rdv mais au moins, on n'a pas eu de pluie, OUF ! Puis on on enchaine avec les shoots en solo. N'ayant pas osé sortir mon appareil (comme d'habitude) avant, je profite de ce moment pour shooter en même temps que le photographe. Tout comme les passants qui nous mitraillent en pensant que c'était un truc de dingue mouahah. Laure de son côté filme depuis le début afin de réaliser un petit reportage de cette sortie shooting. "HAPPY GRUNGY DAY" héhé. Ca s'enchaine vite, en deux trois mouvements, on est toute dans la boite et on finit tôt ce qui laisse une après-midi de libre à suivre. Echange (complexe vu le nombre qu'on était) de nos mails et noms respectifs, un gros merci à toute le monde et on reprend chacune notre chemin de vie !

Je blablate trop là, vite les photos !

C'est Andie, la benjamine qui commence ! Elle m'a fait une impression assez folle, on sent qu'elle sait ce qu'elle veut, aussi jeune soit-elle. A son âge, j'aurai été pétrifiée de participer à un truc pareil, timide à en mourir. Mais ce n'était pas son cas !

La jolie Anaïs ! Une allure parisienne fébrile et une démarche de futur mannequin. Son visage accroche, c'est fou ! Et si vous voulez tout savoir, mon petit doigt me dit que c'est elle qui va finir number one, ouioui.

MIMI VALENTINE D'AMOUR ! So cute ! Elle est adorable, je suis bien contente d'avoir fait sa connaissance ! Mais vous ne devinerez jamais quel âge a notre petite mascotte toute choupi hihi.

Jeanne avec son masque chat mythique, pas encore décoré et son manteau fort impressionnant avec les manches moumoutes !

Laure, toujours aussi GRUNGE <3

Ma tenue (erreur de frappe, j'ai d'abord écrit "Mate nue" ahah) J'y suis vraiment allée à la COOL, je n'avais pas envie de me prendre la tête. Au final, c'est un gros mélange d'inspiration diverses. Entre le poncho hippie, le tee-shirt et les collants déchirés rock, le vieux short coupé dans un jean de "Papa" et le collier Drink me des Jumelles, ça part dans tous les sens hihi.

Même le pigeon pose MOUAHAH.

C'était quand même une grosse bataille d'appareils-photo cette journée, ça shootait dans à tout va !

Contre-attaque du photographe ! HIHI

Même Juliette avec son petit compact numérique (pas si pourri que ça et qu'elle adore !) s'y mettait.


Quelques détails des tenues :

Jolie besace (format Releflex) de Yasmine avec un foulard à fleurs New Look.

Le sac et les fameuses pompes Chloé de Julie sur lesquelles je bave depuis un bail. Elles sont comme CA (imagine un pouce énorme avec un furoncle sur le bout de l'ongle...ouioui). J'avais envie de lui arracher et de partir en courant hihi.

Des couleurs qui pètent dans tous les sens pour Canelle, oh oui. Et des collants dentelle particulièrement charmant ! <3

Juliette et son PunkyB's bag version rouge :D


Portraits :


Jeanne

Laure
Sublime pin-up Canelle.
Yasmine (prise sur le vif, j'aime beaucoup cette photo !)
Mes petites louloutes de blogueuses préférées !

Jeanne et Yasmine.

Marion et Lisa, les rédacs, qui surveillent d'un oeil bienveillant le tout !


Avec Julie, Laure, Jeanne et Yasmine, on part ensuite boire un coup dans le Marais. Chouette moment, vraiment ! Mode potins ON ;D François, qui nous a rejoint ensuite avait un peu de mal à suivre à force parce que mine de rien, la blogo mode et tout ce qui s'en rapproche, c'est parfois un monde à part. On a des références qui nous sont propres et il faut dire que vu de l'extérieur, si tu ne suis pas le truc, ça n'est forcément pas très compréhensible hihi.

Les fameuses big lunettes Gucci vintage de François héhé.

On décide ensuite d'aller faire les fripes avec Laure, profitons en ! J'envoie un message à Eve pour savoir si elle est dispo mais surchargée de travail, elle ne peux malheureusement pas nous rejoindre. Après avoir fait quelques tours de manèges dans le métro (touriste un jour, touriste toujours !), on se retrouve à Episode, fripe dans laquelle je n'avais encore pas mis les pieds. J'ai craqué sur un tas de choses stupides (dont une veste bleu fluo avec des papillons ridicules imprimés dessus ahah) mais j'ai été raisonnable et ne suis partie qu'avec un haut à sequins noir/doré, sur lequel je bavais aussi dans les fripes de Montpellier (on en trouve un peu partout de ce genre là) mais qui ici était à 25euros au lieu de 50 chez moi ! J'empoche !

Je commence à avoir particulièrement faim (n'ayant rien avalé encore de la journée) donc on s'arrête au Subway (pour leurs sublimes cookies trop BONS) avec toujours Laure et François, particulièrement fatigués. Faut dire qu'on s'est trimballé nos sacs de voyage toute la journée et que notre dos commençait à en prendre un coup. On discute encore et encore, et je suis particulièrement contente de pouvoir enfin parler à Laure, ma compatriote rousse étant moi-même particulièrement admirative de son travail blogueusque ! La nuit qui commence à tomber nous rappelle que le temps existe, on se sépare, Laure part vagabonder dans les rues de Paris en attendant son train et de mon côté, je pars faire un tour au Batofar mais crevée comme j'étais, je suis vite rentrée me coucher.

Sinon, avant de rentrer chez moi le lendemain, je suis passée dans une presse internationale et j'ai ENFIN trouvé un numéro de Lula ! Et franchement, ce magazine, c'est le plus parfait du monde, truc de dingue ! On dirait une bible enchantée de photos magnifiques. J'ai aussi pris I-D, Nylon, Rush et Dazed&Confused. Pourquoi la presse américaine est aussi bien faite, hein ?

LOVE

Encore de grosses papouilles à tout le monde !


jeudi 18 mars 2010

Tête d'Alpaga.

J-2 avant la fin du concours Alice !
Je vous laisse jusqu'à samedi 00h01.

Toutes les participations après cette date ne seront évidemment pas prises en compte mais je suppose que vous vous en doutez. C'est juste pour prévenir que je serais d'une main de fer, pas la peine de me faire les yeux doux avec une jolie photo dimanche hihi. D'ailleurs, j'ai reçu un tas de photos, la sélection va être assez compliquée. Il y en a quelques unes qui m'ont vraiment plu, je suis très sensible aux interprétations personnelles avec un discours qui tient la course derrière tout en restant proche du thème et reconnaissable. Oui, parce que je dois le dire, pour d'autres, j'avais du mal à comprendre le lien. Il ne faut pas oublier (pour ceux et celles qui souhaitent encore participer) qu'il faut que le thème soit identifiable par une personne extérieure qui ne connait rien du concours. Et parfois, pour quelques unes, ce n'est vraiment pas évident hum. Ceci dit, je ne les ai pas encore toutes enregistrées...! En tout cas, MERCI de vous être jusqu'ici lancé dans cette aventure créative, j'espère que d'un certain côté, vous vous êtes bien amusés ! De mon côté, je suis satisfaite de voir des mises en scène particulièrement réfléchies, ça fait plaisir d'admirer LA création par des cerveaux en fusion et de partager avec vous un monde imaginaire :D

Résultat soit mardi ou mercredi, tout dépendra du temps qu'on prendra à s'engueuler à coups d'arguments photographiques avec Sarah pour désigner la gagnante héhé.

Ceci dit, en parlant de samedi, je ne vous l'ai pas dit encore ici mais je serais à Paris pour la journée (encore...) parce que j'ai été sélectionnée pour faire partie des 10 finalistes du concours "Faites la Couv" Muteen. J'avais complètement zappé que j'y avais participé (-mémoire de poisson rouge inside-) donc j'ai été un peu surprise de recevoir un appel de Juliette pour me l'annoncer. Un shooting en plein air avec toutes les participantes (dont pas mal d'autres blogueuses hihi) est donc organisé ce jour-là. Ce qui veut dire, mes chères, que je vais devoir un jour ou l'autre vous déclarer avec une splendeur abominable cette phrase fatidique : "Votez pour moi !" Vomis plus loin...Youpi, arf. Enfin, évidemment, ce sera uniquement si vous voulez voir ma bouille pépitée sur la couverture de Muteen, ce qui entre nous laisse à désirer ;p

Bref, parlons look un peu. Il fait beau/bon en ce moment, de quoi faire quelques photos argentiques avec Sarah et ressortir les lunettes de soleil. Wayfarer Ray Ban acheté il y a deux ans, mon premier achat "cher" (j'avais économisé pendant des mois, arf.) Dans ma tête, c'était des vraies ou rien. Parce que bon, c'est pas comme ci tout le monde portait ces lunettes (d'ailleurs, je me sens particulièrement stupide quand je croise 10 paires au mètre carré...!) alors autant la jouer correcte ahah.

Avec une petite veste rayée fripée par la mère d'un pote, ouioui. J'ai des connaissances très généreuses. Situation : On va le chercher chez lui et sa mère m'intercepte. "Oh Typhaine, j'ai pris quelques trucs aux puces la dernière fois et il y a une veste qui m'a fait penser à toi et qui devrait te plaire." Surprise, je l'attends. Elle me ramène cette jolie pièce et là, boum, je suis comblée. MERCI ! Surtout que sans le savoir, elle a visé juste. J'en voulais une de la sorte mais pas une Zara&Co, une perso. Donc BIG UP à Moman Arrieti qui a tout compris (-love-) Portée en toute simplicité, jean bleach, tee-shirt blanc ample et petites bottines vintage. Rock steady, baby !


Bon week-end ! :D


Ps : J'ai encore quelques photos avec Sarah à publier, une petite dédicasse à cet amour parce que c'est beaucoup plus drôle quand c'est elle qui prend les photos que quand je suis seule face à mon trépied ! ;D Mais pour le moment, ça ne marche pas...

Veste et tee-shirt achetés en fripe. Jean Bershka. Chaussures achetées sur Etsy.com. Collier Les Jumelles. Lunettes Wayfarer Ray Ban.

mercredi 10 mars 2010

Melle White

Snow time

Oui, je sais, ce genre d'article est fichtrement has-been, tout le monde veut du soleil maintenant (et moi comprise !) Mais ce n'est pas ma faute s'il ne neige que maintenant dans le Sud. Parait que la poudreuse n'était pas tombé comme ça dans la région depuis 1974 alors obligé d'immortaliser rapidement la chose ici, right ? Même si évidemment tout a disparu depuis ahah.

Pour le coup, j'ai sorti mon nouveau petit poncho acheté à la Caverne à fripes quand j'étais sur Paris. Je n'avais pas eu jusqu'ici l'occasion de le porter vu que le temps se réchauffait, du moins était sensé. J'ai complètement craqué pour son air de tapis reconverti. Le genre de pièce unique. Et c'est sûrement la seule chose rouge qui se fait une place dans ma fripe personnelle. J'ai tendance à éviter ce genre de couleur à cause de mes cheveux. Mais au final, ce n'est pas si choquant. Enfin, je crois... Avec du noir, la base pour laisser la fibre péruvienne écoulait son sang chaud.


Et tadam, j'ai ressorti mes vieilles Kickers pour aller trainer dehors. Certaines se demandaient qu'est-ce qu'elles étaient devenues héhé. Always alive même si je les ai largement délaissées pour mes Dr.Martens et mes bottines noires. D'ailleurs, en parlant Doc toc toc, j'ai une nouvelle paire qui risque de faire son entrée dans peu de temps. Couleur neige en plus.

J'ai enfin trouvé LE vernis bleu-menthe qui manquait à ma collection. Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas peint les ongles, lassée que j'étais de mon rouge fétiche. Ca refroidit l'ambiance de la tenue hihi. Et oui, je sais, je ne suis pas une pro de l'appliquage de vernis, c'est caca glacé sur mes doigts ;)

Baby cat ring.

Je ne suis pas très bavarde ces derniers temps. Insomniaque depuis une semaine, je chevauche les jours à reculon. C'est nul...! J'espère que vous avez plus la forme que moi, bande de petits Doonut's sucrés ! ;)




Poncho acheté en fripe. Jean Zara. Gilet Celio. Chaussures Kickers. Vernis Claire's. Bague piquée au boyfriend.