17 avr. 2010

Session presse.


Aujourd'hui, c'est la fête à la presse ! Je crois que c'est le genre de chose qui n'arrivera qu'une fois dans ma vie. Avoir deux parutions dans des magazines le même jour, wow. Donc voilà, le Grazia est enfin sorti ! Vous me direz ce que vous en pensez hein ? :D


Ainsi que le Muteen présentant les finalistes du concours ! D'ailleurs, c'est parti, les votes ont commencé ! On peut apparemment voter une fois par jour si ça vous dit. A votre bon coeur de petits Lu' ! ;D




Question look, c'est cosy aujourd'hui, encore et encore. Des imprimés, toujours. Surtout s'ils sont un peu aztekiffant héhé. Je deviens folle quand je trouve des trucs pareils. C'est tellement pratique. Cette petite veste, c'est François qui me l'a déniché (et oui, il fait absolument tout mon shopping à force hihi) dans une fripe d'un petit bled perdu. Love. Le sac, j'ai craqué dessus dans le stock de fringues à revendre de sa mère. Je lui ai sauvé la peau et depuis, je le balade partout. Parce qu'il peut contenir un max de trucs alors qu'il est minus hihi. Comme je balade toujours pas mal de bouquins et de carnets, c'est le top.

J'ai aussi retrouvé mon chapeau ! Il m'avait manqué, je vais à nouveau le porter h sur h, OH OUI ! Même s'il est tout déformé héhé.


Au fait, Sophie a publié les photos de la session streetstyle avec mon look de matelot à l'arrache sur les bords de Seine. A voir sur NAST :)

Bon week-end !


Gilet, ceinture et sac achetés en fripe. Tee-shirt New Look. Jean Zara. Chaussures Etam. Chapeau H&M.

14 avr. 2010

L'éducation d'une fée.


"I don't want to be a stinky poo poo girl, I want to be a happy flower child."


Excusez moi pour cette absence prolongée, c'est nul mais les vacances ont à peine commencé chez nous que je suis partie sur Paris pour un séjour express'. Sans internet.

Et vous savez quoi ?! J'ai ENFIN mes deux stages ! Un au Petit Oiseau va sortir et l'autre au studio Astre. Je serais donc tous le mois de juin et de juillet sur la capitale à suer à transporter des projos et des cafés YEAH. Je suis trop contente, ce sont principalement des studios "mode", je vais pouvoir assister et observer pas mal de shootings. MEGACOOLYOUPIDOUMINOU.


Puis je suis passée évidemment à New-Look pour dépenser les 150 euros de bons d'achat gagnés suite au concours Muteen. J'ai fait l'erreur d'y aller le samedi après-midi aux Halles, on m'avait prévenu que c'était invivable ce jour-là. J'ai eu le loisir de le constater. J'avais envie de rien, peu inspirée que j'étais par l'ambiance fumante et chaotique du magasin ahah. Finalement, j'y suis retournée dans la semaine et j'en suis ressortie avec une veste queue de pie (depuis le temps !), un tee-shirt imprimé tête de mort (encore), un sac écru style Mulberry (pourquoi pas ?) et des hauts dentelles pour ma moman (que je compte lui piquer allègrement niark niark) Ca me manque de ne plus pouvoir voler autant que je le veux les fringues de mon père, mon frère ou ma mère depuis que je vis à Montpellier ! Parce que mine de rien, ça fait un vide. Plus de chemises d'hommes blanches, de tee-shirts imprimé skate ou de longs gilets en laine. Heureusement, il y a François à qui je pique tout le temps ses jeans trop grands pour moi que je remonte taille haute quand j'ai rien à me mettre :D


En partant, je suis passée devant H&M et je me suis fait cramer les yeux par ce jean fleuri. Il m'a attiré comme un "papillon de lumière" (avoue, t'as la chanson en tête maintenant, nananère) cherchant du pollen et bien que j'ai longtemps hésité à le prendre, je n'ai pas résisté à son air funky flowers psyché. Il me fait tripper et à force, je suppose que vous avez compris que plus une fringue me fait délirer, plus j'ai envie de la porter hihi. Je sens que je vais le mettre lors de mes jours no-look avec des gros pulls difformes noirs, ouioui. J'ai aussi craqué sur des lunettes léopards (pour changer des Ray Ban). Oui, j'ai la tête aux imprimés en tout genre en ce moment héhé.


N'oubliez pas, dans 3 jours, sortie du Grazia. Vanessa nous a montré les photos sélectionnées pour l'article lors de notre petit apéro victorieux, toutes réunies, pour fêter sa sortie et je suis un peu déçue de la photo de groupe. Il y en avait des mieux, plus dynamiques. En plus, j'ai une tête de fouine détestable dessus mais fallait s'y attendre AHAH.

"Ici, j'étais un(e) autre. J'étais milles autres. J'étais de nouveau quelqu'un, parce que je n'étais personne." Génération X.


Débardeur New-Look. Jean H&M. Chaussures achetées en fripe à Londres.
Photos prises par ma petite soeur, t'inquiète !