6 oct. 2016

Radio Pépins, la suite !


Petit post mis à jour concernant Radio Pépins car cette aventure qui ne devait durer que le temps de l'été se prolonge finalement sur le reste de l'année à venir ! Je suis si contente que ce soit le cas, c'est t-e-l-l-e-m-e-n-t cool ! Je trépigne à chaque fois que j'ajoute un nouveau nom à ma liste d'invité(e)s souhaité(e)s parce que maintenant, on va avoir le temps de tou(te)s les faire venir (enfin plus ou moins, ma liste est très longue...) Et EN PLUS, nous sommes maintenant dispos sur Itunes (vu le temps que je passe sur l'application "Podcasts" sur mon téléphone, ça m'a fait tout drôle d'y voir nos têtes)

Bien sûr, ça ne reste encore qu'un tout petit projet, on verra si les pépins pousseront (ou non) mais finalement ce médium est un de ceux que je préfère expérimenter aujourd'hui. J'ai tellement pris l'habitude de rester en surface sur des sujets qui me tiennent à coeur ici sur le blog (moins dans mes vidéos) ou dans la vie alors que via la radio, c'est la liberté, je peux enfin m'exprimer sans retenue et avec un certain but derrière (bien que ce ne soit pas toujours facile de s'accorder avec les envies des garçons, je ne vous le cache pas). Comme le féminisme, sujet que je survole ci et là avec vous mais qui s'avère être très important dans mon quotidien, un fil conducteur à toutes mes actions. J'en profite donc pour vous partager notre dernière émission en date avec 50% de la team derrière le magazine Peach uniquement rempli de créations réalisées par des personnes s'identifiant comme femme : Agathe Rousselle. Très contente de recueillir son point de vue personnel ! 

Spoiler : il y a petit débat sur la lingerie à la fin !



Suivez Radio Pépins 

8 commentaires:

  1. J'ai passé un très bon moment, merci !
    La radio est vraiment du sur-mesure pour toi Typhaine !

    RépondreSupprimer
  2. Au fait, je suis Bonnet vert ! Haha, je me suis souvenue de cette histoire ce matin. Lendemain d'un nouvel an, un train Lyon-Paris, toi avec un énorme ours en peluche et ton copain de l'époque...

    Par rapport au "miracle morning", je crois qu'il n'y a pas vraiment de schéma à suivre, ce ne sont que des propositions : si par exemple la projection ce n'est pas ton truc, tu le remplaces par du sport ou ce que tu veux. Il n'y a rien de rigide, l'idée c'est juste de prendre le temps de faire des choses qui te font du bien avec un esprit disposé à le faire.

    J'ai écouté d'autres émissions de Radio Pépins du coup, c'est cool !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaah oui, quel souvenir ! Ce trajet chaotique qui avait duré des plombes !

      Cool que tu trouves ça cool :D

      Supprimer
  3. Très intéressante cette interview d'Agathe Rousselle que je ne connaissais pas, ça m'a donné envie de découvrir son magazine !
    En tout cas la radio te va vraiment bien, ta voix passe super bien sur les ondes, c'est dynamique et j'ai trouvé tes questions pertinentes.
    J'ai bien aimé le petit débat à la fin sur la lingerie, même si j'avoue avoir été un peu gênée par l'avis d'un des deux garçons sur les mannequins de la marque de lingerie neonmoon, car non tous les mannequins ne sont pas toutes grosses et poilues, il y a toutes les formes de corps et toutes les couleurs, et elles sont belles ! Et puis on peut être grosse et poilue et être belle... Mais bon ça fait partie du principe du débat d'entendre des avis différents, en tout cas vous avez bien contre-argumenté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je suis tellement contente que ça vous plaise à l'écoute, vu que je n'ai pas vraiment assez de recul pour me dire si on est chiant à mourir ou pas lol !

      Oui effectivement ! c'est Thomas (je dénonce !) qui avait clairement du mal à amener son point de vue sans être grossophobe sur les bords mais comme tu dis, ça nourrit le débat :)

      Supprimer
  4. Encore une chouette émission qui aborde des sujets très intéressants. Concernant le débat sur la lingerie, je serai plus nuancée. Bien sûr les campagnes de publicité des grandes marques (Aubade, Victoria Secret) vise en premier les mecs et une certaine idée de la féminité, très réductrice. Bien sûr nous sommes baignées dans cette imagerie d'une lingerie faite pour séduire l'homme. Mais néanmoins je pense que certaines filles peuvent aimer la lingerie sans être dans cette démarche. J'aime bien les lingeries avec un peu de dentelle, parfois un petit nœud, parfois quelques paillettes (mais qui reste confortable et à un prix raisonnable). J'aimais mes culottes et mes soutiens-gorges avant d'être en couple et je n'envisage pas de changer de style de lingerie maintenant que je le suis. Et oui, j'aime bien parfois danser en lingerie toute seule chez moi et me sentir jolie(pas quand il n'y a pas encore le chauffage par contre ^^). Mais on est d'accord que c'est très bien qu'il y ait de nouvelles marques et de nouvelles campagnes de pub qui montre la diversité des corps des femmes et des styles de culottes. Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton point de vue Juliette ! C'est une position que j'entends tout à fait même si effectivement, je la comprends difficilement (un peu comme Agathe) parce que je ne l'expérimente pas vu que je n'ai jamais pris de plaisir à porter des ensembles sophistiqués mais ça m'est déjà arrivé que par miracle, je me retrouve à porter une culotte et brassière accordés et mettre dit avant de m'habiller "hé ça rend bien en vrai !" Voilà, je ne peux forcément témoigner qu'avec une approche de non-intérêt de la lingerie vu mon expérience perso mais continue de danser en lingerie chez toi hein, ça c'est la vie ! :D

      PS : Je me suis même demandée si mon non plaisir à porter de la jolie lingerie n'était pas aussi dû en amont au fait que j'ai une petite poitrine et que plus jeune, ne correspondant pas justement aux standards "beaux seins", j'ai abandonné la chose en considérant que ce n'était pas pour moi, que c'était ridicule d'en porter puisqu'il n'y avait "rien" à mettre en valeur ! La question peut se poser dans ce sens là aussi !

      Supprimer