Social Media

Ohé il y a quelqu'un ici ?


Un an déjà que je n'ai absolument rien posté, le blog est mort, vive le blog !

Bizarrement, si au fil des années, j'avais préparé différents textes d'au revoir assez dramatiques en amont de cette fin que je savais dès le début devoir venir un jour, lorsqu'il fut vraiment question d'en poster un, je n'en ai jamais rien fait. Un peu comme si finalement, je n'avais pas tout à fait envie de fermer définitivement cette porte virtuelle. Et à vrai dire ce n'est pas non plus ce que je suis venue écrire aujourd'hui.

Je réapparais donc là pendant un court instant fugace sur cette plateforme d'un autre temps, histoire de supprimer tous les commentaires "spam" qui sont maintenant l'unique nourriture de Cuillère à absinthe et faire un coucou dans le vide comme une petite bouteille jetée dans la mer de pixels.

Je continue d'être plus ou moins présente sur Instagram, j'ai posté ici et là dans l'année des rétrospections relatives au blog dont surtout ce texte  sous format audio, écrit lorsque j'étais adolescente.


Voir cette publication sur Instagram

Je suis retombée sur ce texte, tiré de mes notes d'adolescente et alors même qu'il a été écrit avant que bloguer devienne mon travail pendant un temps et bien avant l'ère d'instagram, je trouve les questions que je me posais à l'époque rétrospectivement intéressantes. Alors je l'ai lu, enregistré et ai rajouté cette musique un peu mélodramatique pour dire à haute-voix ce que je n'aurai jamais osé avouer publiquement à ce moment de "fame" improbable dans ma vie et que j'ai tendance à oublier aujourd'hui ; cette ancienne réalité cachée, celle-là même qui a aussi provoqué les multiples autres "je suis" qui sont arrivés par la suite et m'a poussé au fil des années à m'éloigner de la virtualité #ripcookies (ça ne parlera qu'à ceux et celles qui sont là depuis longtemps, les autres : oui j'ai été un drôle de biscuit dans une autre vie 🙃)
Une publication partagée par T. (@cuillereaabsinthe) le

C'est d'ailleurs assez drôle parce que j'ai encore beaucoup d'idées, des automatismes fantômes qui me traversent au quotidien, de choses que j'ai tout de même envie de créer avec ce blog, de partager, à travers un contenu vidéo, audio (notamment la suite de mon aventure dans le milieu de la comédie musicale qui a pris une tournure beaucoup plus omniprésente et importante dans ma vie depuis "J'ai testé la comédie musicale" ou encore une suite à cette autre vidéo "Je blogue donc je suis ?" qui me parait si lointaine et sur laquelle j'ai un tas de choses à actualiser vu que je ne blogue plus mais que spoiler alert, je continue d'être !) mais j'ai été cambriolée cet été, adieu tout mon matériel photo, vidéo et autres ordinateurs compétents alors d'ici que je me décide à me renflouer, vu que ce n'est plus si vitale et que je ne suis même pas persuadée que ça intéresserait qui que ce soit... Adviendra que pourra !

Sinon, ça va vous ?

9 commentaires on "Ohé il y a quelqu'un ici ?"
  1. Je passe ici, encore, de temps en temps, depuis notre fin d'adolescence ... Mais sinon, je te suis sur instagram effectivement. Belle soirée, journée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahaha tu dois souvent être déçue quand tu te balades ici alors !

      Supprimer
  2. incroyable ! je suis justement venue sur ton blog il y a 2 jours (après 2 ans sand y être venue je crois ^^), en souvenir du bon vieux temps (j'étais une fidèle lectrice de l'ombre ^^), et me suis retrouvée sur ton instagram, ce qui m'a conduit à acheter "Désobéir" après la lecture d'un extrait que tu publiais sur un de tes postes.
    merci pour l'inspiration et bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis encore en train de le lire...
    Mais j'adore..(en plus je me cultive au passage et ça me permet d'appréhender des auteurs avec qui j'ai un peu galéré du style Emerson ou Thoreau). Tu sais que j'en ai acheté 3 exemplaires en cadeau de Noël ? ^^ ?! (Tu vas pouvoir réclamer une comm haha :p )

    RépondreSupprimer
  4. merci pour l'inspiration et bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  5. C'est drôle, j'étais entre deux ennuis à regarder la lumière passer dans la pièce et je me suis souvenue de tes photographies aux tons chauds et puis je me suis dit "merde ça remonte, le blog star là c'était qui déjà ? Cookie ? C'était quoi son pseudo déjà ?" la magie de google j'ai rapidement trouvé ça m'a foutu un coup,toute mon adolescence m'est revenue, tous mes pseudos et puis ton blog. C'est un petit moment de nostalgie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha c'est fou ! La nostalgie, j'aime m'y empêtrer parfois et je suis contente de pouvoir être l'élément différé qui t'a amené ici :)))

      Supprimer